parc national de los nevados a velo

Web-série : CARNET DE VOYAGE NARRATIF | Episode 5 – Parc national de los Nevados

Carnet de voyage narratif

blog voyage

Le cinquième épisode aurait du être le dernier mais vu le trajet HARDCORE parcouru entre los Llanos et la ville de Libano j’ai du scinder l’épisode en deux afin de vous livrer plus de détail sur la ROUTE LA PLUS DUR DE TOUT NOTRE VOYAGE A VELO EN COLOMBIE ! Rien que ça. Pour plus d’info sur notre voyage en vélo tandem en Colombie, on vous laisse découvrir nos précédents articles et vidéos : Ep#0, Ep#1, EP#2EP#3 & EP#4 ! Et si sa vous plait vous pouvez découvrir toutes nos vidéos sur notre compte YouTube en cliquant sur le magnifique GIF de chat volant ci-dessous :

flying cat gif

blog voyage

Aujourd’hui on vous fait découvrir notre voyage en vélo tandem à travers le parc national de los nevados ! On passe part la petite ville de Villamaria et un responsable de l’office du tourisme nous tombe dessus et nous propose de faire une petite interview pour les news local. On rejoint ensuite nos hôtes warmshower et discutons toute la  nuit de leur future voyage à vélo en amérique du sud. Le lendemain on vie la journée la plus dure de tout notre voyage à vélo en Colombie. Le début se passe bien et nous passons notre premier col à 4000 mètres sans soucis sur une route pentu mais asphalté. Après cela, la route se transforme en une piste tout terrain vraiment hardcore. Il y a des troues dans la « route », des pierres de partout et de nombreuse rivière à traverser. On croise 1 camion, 1 4×4 et un bus de toute la journée et on détruit nos tandems dans ce paysage lunaire. Notre porte bagage pète à de nombreuse reprise, on déraille sans arrêt et la masse du tandem à Any & Alexi rend l’âme lors d’une chute. On pousse jusqu’au sommet du parc et arrivons à 80 km de descente. On se stop pile avant la tombé de la nuit dans une ferme et passons la nuit sous un orage.

Episode 5 – Parc National de Los Nevado

video de voyage

Nos derniers carnet de voyage narratif

blogueur voyage 2017

Pour les malentendants amoureux de voyage

  • Salut à tous, bienvenue sur ce nouvel épisode de nos carnets de voyage narratif en Colombie.
  • Nous roulons direction Villa Maria, une petite ville construite sur une colline.
  • On a besoin d’internet pour trouver un hôte pour la nuit et un enfant passant par là nous invite alors chez lui dans la crèche de sa famille.
  • On grimpe ensuite sur la place centrale du village et un responsable de l’office du tourisme nous tombe dessus.
  • On fait rapidement une interview pour les news local et retrouvons nos hôtes qui préparent leur future voyage à vélos.
  • On décide alors de prendre une route passant dans le parc national de los nevados.
  • Sur la route on nous met en garde contre la difficulté du terrain et contre un chien ayant une réputation de tueur d’homme.
  • Bref, on se prépare comme un peut…
  • Dans l’aprem, on s’arrête à « El 8 » et faisons la connaissance de Hugo.
  • Ce dernier nous invite à boire, à manger, puis à planter nos tentes dans son jardin pour la nuit.
  • Et en plus, il nous aide à dompter la bête démoniaque du nom de Teniente (le lieutenant)
  • Le lendemain nous vivons la journée la plus dur de tout notre voyage à vélo.
  • Le départ se passe plutôt bien : On pousse. On pédale. On s’amuse. On déraille. On recommence.
  • Puis on passe notre premier col à 4000 mètres sur une route plutôt pentue mais asphalté.
  • Malheureusement, la route en goudron se transforme très vite en piste tout terrain plutôt trash.
  • Après un bon repas en plein milieu de cette route déserte on continue à pédaler quand soudain, on entend un sale bruit venant de l’arrière de notre tandem.
  • Le porte bagage c’est pété en 2, effondré sous le poids des sacoches.
  • On tente alors une réparation ingénieuse avec un rayon plié en 3, des clés imbus et du scotch afin de pouvoir continuer sur cette route démoniaque.
  • Le route continue de s’empirer
  • On traverse quelques rivières dans un paysage lunaire
  • Et là, c’est le drame !
  • Le moyeu du tandem d’Any et Alexi est pété et ils ne peuvent plus pédaler…
  • Il commence à pleuvoir et on est perdu au milieu de nulle part avec nos 2 tandem en piteuse état.
  • On tente d’arrêter un bus puis décidons de continuer en poussant. La chance nous sourit et après 1km de marche on a le droit à 80km de descente de style pure downhill vtt de descente !
  • Notre porte bagage re-pète et nous confions notre grosse sacoche arrière à Any & Alexi.
  • Cela fait quasiment 6 heures que nous pédalons et juste avant la tombée de la nuit on pose nos tentes dans le jardin d’une famille et dormons sous un orage plutôt coriace.
  • Merci d’avoir suivi ce nouvelle épisode. On vous donne rendez-vous très prochainement pour partager la suite de nos aventures.
  • Et si la vidéo vous a plu, n’hésitez pas à la liker, la partager et à vous abonner à notre chaîne.  Retrouvez-nous aussi sur notre Blog, FaceBook ou Instagram.

carnet de voyage narratif

Ça vous a plu ? Retrouvez nous sur Facebook, Insta & Youtube !

take me everywhere fb
insta tme
youtube tme
Vincent Weil

Jeune diplômé en management et tourisme à la HES-SO de Sierre en Suisse, je suis avant tout un voyageur insatiable. Mon rêve est de voyager à travers le monde paisiblement, au gré des envies et des rencontres afin de vivre de belles expériences. J'aime photographier et filmer nos aventures afin de concocter des vidéos pour ma chaîne Youtube/vincentweil et partager en récits et photos nos expériences sur notre blog de voyage Take-Me-Everywhere.com

Post a Comment